Copiez avec inspiration pour vous démarquer, sinon suivez et vous deviendrez un modèle

Head shot of man thinkingLe succès de la GRANDE Chine lui vient en partie de capacité à copier sans prétendre qu’elle innove. Mais vous remarquerez qu’elle finie par faire mieux que l’original. Vous pouvez copier, mais n’exposez que ce que vous créez car votre grandeur en dépend.

Si vous avez décidé d’entreprendre ou de vous lancer dans un projet, n’ayez pas peur de copier. Mais quand vous décidez de copier, faites-le bien. Faites-le avec pour objectif d’améliorer l’original de lui ajouter de la valeur. Il ne s’agit pas d’une course. Il s’agit de s’inspirer de ce qu’a fait l’autre, pour faire mieux. C’est ainsi que l’on honore ce qui a précédé ou inspiré.

Ne vous lancez pas en vous disant « c’est simple, je fais le mien (comme celui de l’autre)« . Mais plutôt reproduisez ce qu’il/elle a fait pour acquérir l’ ingéniosité qu’il a pu avoir au moment de créer. Si vous pensez le faire « facilement », alors, votre compte à rebours vers l’échec est déjà enclenché.

Lorsque vous finissez de copier, et seulement si vous le faites à la perfection, vous venez seulement d’atteindre le niveau qu’avait celui qui a crée l’original avant de commencer à créer. Comprenez qu’il vous restera encore un très long chemin car l’autre, lui a beaucoup évolué (de ses retours d’expérience) après avoir créée.

Soyez plus inspiré que désireux de faire comme l’autre. C’est la clé des projets qui réussissent. C’est aussi le secret des entrepreneurs qui restent toujours dans la course.

Aussi singuliers que puissent être les styles des GRANDS artistes (musique, peinture, sport, …, écriture) de notre temps et du temps des autres, soyez sûr qu’ils ont d’abord été inspiré.  Ce n’est qu’après qu’ils ont reproduit pour finalement CRÉER ce qu’ils ont rendu publique.

Ne rendez pas publique ce que vous avez textuellement copié (même quand vous en changé l’apparence), votre âme artistique vous en voudra toute votre vie. Comment ? Vous ne savez pas qu’elle existe et que vous en possédez une ? alors vous n’avez encore vraiment Crée ! Et si vous n’avez pas assez de sensibilité pour comprendre la frustration que peut ressentir votre propre âme artistique, alors arrêtez tout ! et …

… S U I V E Z  !

Mais soyez le meilleur suiveur, car lui aussi est une source d’inspiration très demandé (juste après le créateur), un véritable « modèle« .