African News Innovation Challenge : La solution pour le journalisme en Afrique ?

Si vous avez la solution technologique qui pourrait révolutionner le journalisme en Afrique, alors le AMI (African Media Initiative) est prêt à vous aider en vous octroyant entre $12 500 et $100 000 (pour les projets les plus ambitieux). Mais avant il faudra prouver que votre projet est au dessus du lot en participant au African News Innovation Challenge.

Ce concours qu’organise le AMI à pour but de soutenir des projets innovant capables d’apporter une solution technologique innovante et appropriée pour l’industrie du journalisme en Afrique. Avec un fond de $1 millon, ce concours vise à récompenser les projets traitant du journalisme d’investigation, de l’engagement d’audience, de la distribution via le mobile, et bien d’autres catégories. Le site du concours sera lancé dans ce mois de Décembre 2011 et l’appel à candidature suivra en Février 2012. Les lauréats seront sélectionnés en deux étapes. La première faisant intervenir le public et la seconde étant réservée à un panel d’experts.

A mon avis, ce concours peut faire avancer les choses quand on sait le rôle qu’on jouer les nouveaux medias dans les différentes crises africaines en 2011. Africa media initiative lance le African News Innovation ChallengeEn prenant en compte les difficultés liées à l’environnement africain (débit, matériel, liberté de la presse, manque de contenu, …), l’on peut réellement apporter de la valeur à l’industrie du journalisme dans ce continent.

Pour en savoir plus sur le concours : http://www.prnewswire.com/news-releases/leading-african-media-organization-announces-1-million-fund-for-news-innovation-135113208.html

Android Developer Challenge – Afrique SubsaharienneAndroid Developer Challenge – Afrique Subsaharienne

Plus qu’une opportunité, cette première initiative globale de Google, propriétaire de Android, est a saluer. En effet c’est une nette occasion pour des développeurs d’Afrique de rentrer en possession de $25 000 US (environ 11.468.393,54 Frcfa au moment ou j’écris ces lignes) et montrer au reste du monde ce qu’ils ont au bout des doigts.

En effet, à travers adcafrica (le hastag du concours sur Twitter), Android souhaite accompagner les programmes de développement et faire connaître des applications étonnantes et merveilleuses créées par des développeurs africains.

Les développeurs ont la possibilité de créer des applications pour les catégories suivantes :

  • Divertissement / Multimédia / Jeux
  • Réseau social / Communication
  • Productivité / Outils / Contenu Local / Geo

Ce concours est divisé en 3 régions :

  • Afrique de l’Ouest et Centrale,
  • Afrique de l’Est,
  • Afrique Australe

27 (3 meilleures par région et par catégorie) applications seront sélectionnées pour la finale. Leurs responsables recevront des appareil Android et auront six semaines pour améliorer leurs applications. Ci-dessous le programme :

  • 14 avril : ouverture du concours
  • 1er juin : ouverture des soumissions
  • 1er juillet : clôture des soumissions pour la première étape à 23h59 GMT
  • 15 juillet : annonce des finalistes
  • 30 août : clôture des soumissions pour la finale à 23h59 GMT
  • 12 septembre : annonce des gagnants

Pour en savoir plus : http://code.google.com/intl/fr-FR/android/adcafrica/

Résultats du concours « un logo pour le e-commerce en Afrique »

Suite au challenge que j’ai lancé au début de ce mois, il y a eu 24 propositions provenant de 12 candidats [ yoro goulé – Jean-Luc Houédanou – Arnaud Gildas Sassou – Dada Gnahoua – Modeste Kouadio  – Jean-Claude N’Goran – Koné Alassane – Anouchka Wayoro – Kamel – Touvoly donatien Foua bi – Vivien Romaric Dovi – Gilles Ajavon ]. L’idée étant de trouver un logo pour un service de e-commerce dont le lancement est prévu pour le mois de mars 2010.

Pour produire le tableau ci-dessous, j’ai du parcourir toutes les publications sur mon profil facebook, ma page facebook, mon compte twitter, le compte twitter de l’Ong Akendwamon profil sur l’atelier de médias de RFI, la page facebook de l’Ong Akendewa. Sur facebook, les « like » n’ont pas été pris en compte. Seules des phrases explicites (ex : Je vote pour le logo xx) via des commentaires ont été retenue. Comme mentionné dans les 10 règles que j’avais établi, le classement des internautes représentera 60% du classement finale tandis que le mien vaudra 40%. Ces deux classements constituant le classement finale. Mon classement ne mentionne que 2 premiers.

Il faut savoir que ce lien vers la page du concours à été relayé par 92 personnes sur facebook et 33 personnes sur twitter.

CANDIDATS NBR POINTS CLASSEMENT INTERNAUTES CLASSEMENT JP
1 yoro goulé 1 7
2 Jean-Luc Houédanou 10 2 2
3 Arnaud Gildas Sassou 0 8
4 Dada Gnahoua 0 8
5 Modeste Kouadio 2 6
6 Dada Gnahoua 2 6
7 Jean-Claude N’Goran 3 5
8 Jean-Claude N’Goran 0 8
9 Jean-Claude N’Goran 1 7
10 Koné Alassane 3 5
11 Anouchka Wayoro 0 8
12 Kamel 7 3
13 Kamel 4 4
14 Kamel 0 8
15 Kamel 11 1 1
16 Kamel 1 7
17 Touvoly donatien Foua bi 1 7
18 Touvoly donatien Foua bi 0 8
19 yoro goulé 1 7
20 yoro goulé 2 6
21 Cedric Ablé (Cedex) 0 8
22 Vivien Romaric Dovi 0 8
23 Vivien Romaric Dovi 0 8
24 Gilles Ajavon 1 7
50

Le gagnant du challenge est donc Kamel. Et ce sera avec beaucoup de plaisir que je vous présenterai le logo finale qu’il produira.

Facebook Hacker Cup 2011 : A vos codes !


Facebook Hacker Cup 2011

Encore une opportunité pour afritechpreneurs !!!

Le Facebook Hacker Cup est une compétition annuelle et mondiale de programmation pendant laquelle des virtuoses de la programmation informatique s’affrontent pour la gloire, de l’argent et aussi pour rentrer dans le Hall Of Famous de Facebook. Pendant le concours, les candidats devront résoudre des problèmes d’algorithmie et seront classés grâce à leur rapidité et la pertinence des solutions proposées.

J’ose espérer que les élèves ingénieurs africain ou même des programmeurs en professionnels ou bénévoles de l’Afrique liront ce billet.

Qu’est ce que c’est ? une compétition annuelle de programmation algorithmique ouvert à tous.

Lieu : Les présélection auront lieu en ligne et la finale au Quartier Général de Facebook en Californie (USA)

Quand : Les candidats peuvent s’enregistrer à partir du 20 Décembre pour les présélections qui auront lieu en Janvier 2011.

La Finale : Les 25 meilleurs du 3ème tour de sélections se verront leur déplacement+séjour pris en charge (par Facebook) pour rejoindre le QG de Facebook en Californie.

Récompenses :

  • $5 000 USD et le titre de champion(ne) du monde pour le/la premi(er/ère).
  • $2 000USD pour la deuxième place.
  • $1 000 USD pour la 3ème place
  • $100 USD pour de la 4ème à la 25ème place.
  • De très beau T-shirt seront distribués au 300 candidats du deuxième tour qui aura lieu en ligne.

Process :

  • 1er tour : Le 7 Janvier 2011 le premier tour de qualification durera 72heures. Chaque candidat recevra 3 problèmes à résoudre. Seulement les candidats qui réussiront au moins un problème seront qualifiés pour le 2nd Tour. Il y a 3 phases dans le premier tour. Chacune dure 3 heures à partir du moment ou vous avez acceptez le problème à résoudre. Les 1 000 premiers plus rapide de chacune de ces trois phases, pourront accéder au 2ème Tour. Donc 3 000 candidats seront sélectionnés.
  • 2ème Tour : qui lui aussi aura lieu en ligne le 22 Janvier. Ces 3 000 candidats, auront 3 heures pour résoudre une liste de problèmes. Les 300 meilleurs recevront un T-shirt officiel de la Hacker Cup. Et les 25 premiers seront qualifiés pour la phase finale.

Il faut noter que c’est l’un des ingénieurs de facebook, Tim Stanke, qui compose les problèmes. et pour plus d’information, suivez l’adresse http://www.facebook.com/hackercup.

N’hésitez donc pas à partager cet article afin que figure quelques noms africains parmi les candidats et pourquoi pas parmi les meilleurs programmeurs du monde. C’est une excellente opportunité pour prouver son talent et par la même se faire offrir éventuellement un emploi de très haut niveau.

Que le meilleur gagne !

Africa Awards for Entrepreneurship ou comment décourager les entrepreneurs africains

Avant tout je tiens à tirer mon chapeau aux organisateurs de ce concours qui  vise à offrir 350 000$USD aux gagnants. Mais j’avoue que je suis un peu déçu car en parcourant les pages du site officiel, je me suis rendu compte que ce concours n’est pas fait pour les entrepreneurs, fussent-ils africains.

Pour rappel, voici quelques unes des conditions pour postuler :
  • avoir des revenues compris entre $2 et $25 million
  • investir sur ses employés (formations, divers plans, …)
  • agir pour la communauté (coté social de l’entreprise)
  • avoir une stratégie à long terme
Si la plupart de ses conditions sont justifiées, je me demande bien pourquoi la première condition (les revenus) existe. Sont-ils entrain de nous faire comprendre que les meilleurs entrepreneurs génèrent autant d’argent en Afrique ? Et puis si un entrepreneur génère autant, quel intérêt pour lui de participer à un tel concours ?
Je pense fermement qu’une entreprise peu ne pas être rentable (et même être loin de la rentabilité) après deux ou 5 ans d’activité et passer dans le vert l’année qui suit. Pour ensuite faire exploser les compteurs de la rentabilité.
J’ose espérer que pour les prochaines éditions, ils ouvriraient une fenêtre pour les entrepreneurs non rentables mais avec une stratégie et un produit à forte valeur ajoutée. Ce sont ces entrepreneurs qui on le plus besoin de fonds et de financements.