Une décision c’est aussi 7 actions pour conjurer l’échec dans votre projet

Déjà mardi 20 Aout 2013 ! Plus que 4 mois et 11 jours avant la fin de cette année 2013.

African woman

Le deuxième jour de la semaine peut être aussi considéré comme le premier d’un nouveau départ. Assurez-vous d’avoir pris une bonne décision pour donner le meilleur de vous-même.

A quoi bon se rendre au boulot ce matin si vous n’avez pas l’intention de faire mieux que la veille ? à quoi bon commencer un nouveau projet si vous n’avez pas prévu d’éliminer les facteurs qui ont été à la base des échecs de vos projets précédents ?

Si ce n’est déjà fait, à la lecture de post, munissez-vous d’un stylo et d’une feuille. Ou si vous êtes un disciple du clavier comme moi, ouvrez votre application de bloc-note favorite. Ensuite prenez une minute pour prendre une DÉCISION (pour cette nouvelle semaine ou pour les 11 derniers jours restant de ce mois) et marquez cette décision. Juste en face (ou en dessous) de cette décision, énumérez 7 actions (simples) que vous pensez être nécessaires pour que ce que vous avez décidez se produise. A partir de se moment-là efforcez-vous de mener ces actions.

Vous n’arriverez à rien changer (positivement) si vous ne prenez pas de décision ferme avec des actions précises à mener.

Bon courage, et prenez soin de vos rêves et de vos projets.

Ne plus être filicité pour vos idées

« C’est une très bonne idée ! » il s’agit là, de l’une des phrases que l’on entend dans toutes les organisations (entreprise, association, communauté, groupe d’amis, …).Très bonne idée ! Fuyez ce compliment comme la peste ! car son seul but est de vous maintenir loin de l’action et de l’exécution, tant votre ego d’être humain est sensible et capable d’inhiber tout passage à l’acte.
Lorsque vous aurez entrepris de ne plus être félicité pour vos idées, vous serez sûrement dans l’action. Vous aurez déjà matérialisé vos idées avant d’en faire l’annonce ou d’en parler autour de vous. La matérialisation dans certains cas consiste à marquer sur une feuille de papier comment vous allez vous y prendre tout en détaillant de manière la plus exhaustive, l’ensemble des obstacles. Dans d’autre cas, il s’agit d’avoir en votre possession un prototype fonctionnel.
Acceptez donc d’être celui qui n’a pas d’idées, mais qui les matérialise.

Ce qui vous motive

Un proche m’a récemment poser des questions à propos de mes revenus. J’ai répondu que j’avais des revenus en dessous de laJpehouman : Ce qui vous motive moyenne. Il s’est donc demandé pourquoi est-ce je continuais ce que je faisais au lieu de retourner prendre une position dans une banque ou un grand groupe internet comme il y a quelques années. Je lui ai donc fais savoir que je pourrai le faire seulement si ces endroits me donnaient la possibilité d’impacter positivement des vies comme nous le faisons à Akendewa.

Lorsque vous avez découvert ce qui vous motive, ce qui arrive à vous sortir du lit sans difficulté, ce qui vous fait garder le sourire, vous avez de fortes chances de faire le job idéal. Il faut du temps avant de s’accepter. La plus grosse erreur serait de faire comme les autres ou faire ce qui est à la mode ou encore faire ce que les autres ont réussi à vous faire accepter.

Vous le savez surement mais lorsque ce qui vous motive est défini et noble, vous n’aurez pas de mal à trouver votre emploi, votre voie, tant vous serez attentionné et concentré dans la moindre tache. La résultante étant une satisfaction personnelle permanente et ce sentiment d’accomplissement que finalement tous cherchons.

Ce qui vous motive impacte votre engagement dans ce que vous faites et implicitement la qualité de ce que vous faites. Plus vos motivations seront nobles, plus votre action prendra en qualité. Ne vous inquiétez pas pour l’argent, car c’est la seule chose qui vient inévitablement lorsque quelque chose est au dessus du lot.

Pour rester motivé, prenez soin de ne plus vous engager dans des choses qui n’agissent pas dans le sens de vos passions, vos valeurs, …. Ce qui vous motive vaut beaucoup plus que les opportunités multiples.

Nous n’avons plus besoin d’idée

Parce que :

  • il en existe des centaines de milliers,
  • celles qui existent n’ont pour la plupart jamais été expérimentées ni mises en oeuvre,
  • nous avons presque tous les mêmes idées,
  • l’on se cache derrière les idées pour éviter d’agir,

Parce que nous préférons des actions. Place donc aux entrepreneurs, à ceux qui agissent, ceux qui changent les choses, ceux qui bâtissent.

J’ai dans mon ordinateur environ 120 idées pour lesquelles j’ai créée des fiches projets. Cela ne fait pas de ces fiches des projets. Encore moins des projets mis en oeuvre. Je ne rajouterai donc plus d’idée à cette liste.