Travaillez, affranchissez-vous ! Vous chercherez de l’argent plus tard

portrait of a mechanicTravaillez, affranchissez-vous de toute forme d’esclavage et de dépendance envers ces vices qui vous empêchent de vous réaliser.

Jeunesse, qui t’as menti ? Qui t’as dit que l’on travaille pour forcément « GAGNER » de l’argent ?

Il vaut mieux être en train de travailler que de réfléchir à comment gagner de l’argent. A moins d’arriver à structurer votre réflexion comme une forme de travail.

Il vaut mieux travailler sans gagner de l’argent que d’être en inactivité. Dans cet état, vous n’êtes que la proie et l’esclave des envies, des vices, de la jalousie, de la convoitise et de l’aigreur.

Lorsque vous aurez commencé à travailler, vous comprendrez qu’il deviendra alors bien plus facile de chercher de l’argent.

Savez-vous que :

  • lorsqu’une équipe de football professionnelle sélectionne un jeune joueur, ce n’est pas parce qu’elle compte le transformer en footballeur professionnel, mais c’est parce qu’il a déjà une attitude professionnelle bien qu’évoluant avec des amateurs ou des personnes en formation.
  • lorsqu’une compagnie comme Google embauche une jeune ingénieure, ce n’est pas pour lui faire atteindre les sommets, mais c’est avant tout parce qu’elle possède au moins le niveau des ingénieurs de l’équipe dans laquelle elle sera insérée.

Dans les deux exemples que j’ai cité, celui qui est « choisi », a plus à donner qu’à apprendre/prendre.

Soyez prêt !

Apprêtez-vous en vous mettant au travail dès maintenant.

Personne ne vous ferra appel pour vous apprendre tel ou tel facette de votre métier. Personne ne prendra la peine de clarifier les moindres détails de votre projet avant de vous offrir un financement. C’est à vous de vous en charger. C’est votre responsabilité ! c’est votre TRAVAIL !

Allez, au travail !