Les Tic au service de la Communauté

Période de crise, période d’innovation et d’ingéniosité
Après la crise politico-militaire en Cote d’Ivoire, nous nous sommes concertés pour définir les détails de Barcamp Abidjan 2011. C’est ainsi que nous avons choisi la date du 7 Octobre 2011 ainsi que le thème : « Les TIC au service de la Communauté ». Ce thème fut motivé par les deux derniers projet de Akendewa : Wonzomai et #civSocial. Le premier étant une plateforme de monitoring de la campagne électorale et de l’élection présidentielle et le second, une initiative visant à utiliser les technologies couplées à la solidarité des internautes pour sauver les victimes de la crise humanitaire en Cote d’Ivoire.

Wonzomai : dites-nous ce qui se passe
Wonzomai est une implémentation de Ushahidi. Nous l’avons lancé pendant la campagne électorale pour l’élection présidentielle en Octobre 2010. Aidez par l’association Internet Sans Frontières, nous avons mis en place cet outil qui dès les premières heures a été très appréciés par les internautes. Il a permis de rapporter de nombreux incidents mais aussi de fournir des informations très utiles aux populations.

Tout le monde avait la possibilité de se connecter et d’écrire un rapport d’incident ou une simple information utile dans le cadre de la campagne électorale et l’élection présidentielle. Une fois dans la base de données, les volontaires de Akendewa pouvaient procéder à des vérifications selon un procédé bien établi. A la suite de ces vérifications l’on décidait d’approuver ou non l’information. Ainsi, plus de 662 reports d’incidents et informations ont été publiés sur la plateforme et relayés sur le compte facebook et le compte twitter du projet Wonzomai.

Un hashtag twitter a été mis en place dans le cadre de Wonzomai : #civ2010. A ce jour, il est encore utilisé par les internautes pour publier des informations relatives à l’actualité en Cote d’Ivoire. Wonzomai est une première dans l’utilisation d’un outil en ligne pour des élections. On notera que Wonzomai est un véritable produit de la communauté pour la communauté, au vu des personnes qui ont collaboré pour sa mise en place et son fonctionnement. Le nom qui désigne « Sentinelle » en langue « bété » (de l’ouest de la Cote d’Ivoire) par exemple a été choisi par les internautes via facebook et twitter.

Fort de l’expérience avec Wonzomai, nous avions compris à quel point le besoin était réel en terme d’outil pour la communauté. Nous avons commencé à réfléchir à de nouveaux outils qui pourrait servir par exemple lors d’urgences médicales.

Wonzomai : http://www.wonzomai.com

#civSocial, une aventure innoubliable
La situation socio-politique en Cote d’Ivoire dans le premier trimestre de l’année 2011 a précipité notre recherche de solutions pour la communauté. Désireux d’aider les victimes de la crise humanitaire qui sévissait, nous avons rapidement mis en place le projet #civSocial. Le système basé sur la réception de besoin des populations et l’apport d’une solution par des personnes proches du lieu a rapidement été adopté par la communauté. Avec un Call-center de fortune, une plateforme web, un hashtag twitter (#civSocial) et un compte facebook, nous avons permis à plus de 80 personnes d’être sauvées. C’est aussi le lieu de souligner cette collecte de fond qui a failli mal se terminer.