Une journée productive

A quoi peut-on mesurer la productivité d’une personne au sein d’un groupe, d’un système, d’une entreprise ? La première réponse qui vient à l’esprit est sans douteJPEHOUMAN.COM : Une journée productive liée à la quantité de travail que cet individu produit pour contribuer au fonctionnement dudit système. Mais c’est avant tout sa capacité à réalisé ce qui est prévu avec une qualité qui tend vers l’irréprochable.

Une vie productive résulte de plusieurs années de productivité qui elles même dépendent de millier de journées productives. Une journée productive est la première étape et l’on devrait passer du temps à ce demander comment y arriver. Comment faire en sorte d’avoir une journée productive ?

Et bien, une journée productive est sûrement une journée qui commence avant 8h (7h59 est un bon début pour les minimalistes). C’est aussi une journée dont la première activité consistera à prendre 10 à 20 minutes pour écrire (à chacun son outil) ce que l’on fera pendant les prochaines 12 heures. C’est probablement une journée pendant laquelle l’on accédera à ses emails seulement toutes les deux heures (ou toutes les heures pour ceux qui traitent des centaines de message par jour). Une journée ne pourrait être productive si l’on y passe plus d’une heure sur les réseaux sociaux (exception faite pour les professionnels qui les utilisent comme outil de travail).

La qualité étant le point le plus négligé lorsque l’on parle de productivité, vous ne pourrez atteindre cet état de productivité si vous n’accordez pas un grand soin à chacune des tâches que vous réalisez. Ainsi, vous êtes encore plus productif si vous réalisez entre 65% et 85% de ce que vous avez prévu avec un niveau de détail et de soin très élevez. Sans le savoir, vous préparez ainsi le terrain pour des journées encore plus productives.

Finalement une journée productive est consécutive à une bonne nuit (à chacun sa méthode). Une nuit qui engendre un réveil sans fatigue pour le corps et l’esprit.