La fin du chômage en Afrique : Se faire embaucher par soit même dans les technologies

En Afrique (francophone), avec un diplôme (technique) universitaire dans les technologies, vous pouvez espérer avoir un salaire de 150 000frcfa à 400 000frcfa (approximation) selon l’entreprise, votre savoir-faire et les besoins du marché. Pourtant rien ne vous garantie que vous allez faire partie de ces « privilégiés » qui trouvent un travail à la fin d’une formation. « Privilégiés » ? Finalement pas, quand on sait qu’ils passeront la majeure partie de temps à « recevoir des instructions » et souvent des ordres.

Et bien si vous ne faites pas partie de ce groupe, et mieux si vous le refouler, vous avez la meilleure opportunité. Celle qui vous permet de vous embaucher vous même. Cette opportunité qui vous permettra sûrement (l’engagement et la discipline que vous vous infligerez restent les seuls éléments déterminant) d’avoir des revenus 2, 5, 10 fois supérieurs à ceux mentionnés ci-dessus. L’argent reste une motivation, et il faut qu’il le reste. Par contre, l’argent ne doit pas rester la seule motivation. Imaginez que vous arrivez à vous soustraire des ces « instructions ». Imaginez que nous ne soyez jamais au chômage. De nos jours, Toute personne ayant une certaine connaissance des technologies en Afrique, possède une richesse et de la matière à s’embaucher tant les problèmes à résoudre sur ce continent sont nombreux.

Tout dépend de vous. Vous avez le choix. Vous pouvez décider d’attendre (dans l’incertitude et peut-être pendant de longs mois/années) d’avoir « la chance » de vous faire donner des ordres. Sinon dès maintenant vous pouvez commencer à construire ce qui vous permettra de vous affranchir de ces ordres, de pas mal de stress et par la même occasion vous générera des revenus considérables.

Tout le monde ne peut pas être entrepreneur (dans les technologies). Mais pour le savoir, il faut avoir essayé. Commencez maintenant. Embauchez-vous dès aujourd’hui et sortez du chômage.