35 jours dans le village de AKENDEWA à travers #civsocial35 jours dans le village de AKENDEWA à travers #civsocial

Cela fait exactement 35 jours que j’ai laissé tomber toute activité professionnelle pour me consacrer exclusivement au volontariat à travers l’Ong Akendewa dont je suis le responsable. Il faut dire que Akendewa existe depuis bientôt 2 ans. Cette Ong a le mérite d’avoir mené plusieurs projets de grande utilité en faveur de la communauté en très peu de temps. Vous trouverez les informations sur Akendewa et ses projets sur le site officiel (http://www.akendewa.org).

Malgré tous ces projets menés à termes, le dernier en date mérite une attention particulière du fait du problème qu’il venait résoudre et du contexte dans lequel il s’est déroulé. En effet, pendant ces 35 jours, avec les autres membres (notamment Manassé Déhé qui mérite des honneurs pour avoir fait preuve de bravour et de générosité) de Akendewa nous avons travaillé nuit et jours à essayer de sauver des victimes de la crise humanitaire en Côte d’Ivoire.

Pour ma part, il m’a fallu mettre en place une campagne de collecte de don qui pour des raisons de légitimité a failli nous échappé. Vous pourriez en apprendre plus en lisant cette pétition et aussi cet article suite à un litige que j’ai eu avec la société paypal. Ce litige s’étant terminé de la meilleure des manières avec un cadeau (lecteur multimédia) que j’ai reçu de la part de Paypal. Je vous l’accorde, c’est assez rare de la part de paypal. Une fois la campagne en place j’ai publié pas moins de 990 tweets en rapport avec cette dernière et les opérations menées en faveurs des victimes de la crise en Côte d’Ivoire. Pendant ce temps j’ai mis en place une plateforme web improvisée (basée sur le cm WordPress) pour la gestion des alertes sur les victimes et la mise à disposition d’informations sur des ressources pouvant aider les victimes et leurs proches. Cette plateforme gère un système de ticketing permettant ainsi d’établir des statistiques sur le travail que nous avons effectué. Ce projet ayant attiré l’attention des médias, il a fallu répondre à leurs questions et prendre le temps d’expliquer à plusieurs reprises le travail que nous effectuions.

Consécutif à cette action, nous travaillons à améliorer les outils de communication de Akendewa afin de pouvoir mieux présenter notre mission, notre vision ainsi que ce que nous avons déjà accompli.