Ce qui vous motive

Un proche m’a récemment poser des questions à propos de mes revenus. J’ai répondu que j’avais des revenus en dessous de laJpehouman : Ce qui vous motive moyenne. Il s’est donc demandé pourquoi est-ce je continuais ce que je faisais au lieu de retourner prendre une position dans une banque ou un grand groupe internet comme il y a quelques années. Je lui ai donc fais savoir que je pourrai le faire seulement si ces endroits me donnaient la possibilité d’impacter positivement des vies comme nous le faisons à Akendewa.

Lorsque vous avez découvert ce qui vous motive, ce qui arrive à vous sortir du lit sans difficulté, ce qui vous fait garder le sourire, vous avez de fortes chances de faire le job idéal. Il faut du temps avant de s’accepter. La plus grosse erreur serait de faire comme les autres ou faire ce qui est à la mode ou encore faire ce que les autres ont réussi à vous faire accepter.

Vous le savez surement mais lorsque ce qui vous motive est défini et noble, vous n’aurez pas de mal à trouver votre emploi, votre voie, tant vous serez attentionné et concentré dans la moindre tache. La résultante étant une satisfaction personnelle permanente et ce sentiment d’accomplissement que finalement tous cherchons.

Ce qui vous motive impacte votre engagement dans ce que vous faites et implicitement la qualité de ce que vous faites. Plus vos motivations seront nobles, plus votre action prendra en qualité. Ne vous inquiétez pas pour l’argent, car c’est la seule chose qui vient inévitablement lorsque quelque chose est au dessus du lot.

Pour rester motivé, prenez soin de ne plus vous engager dans des choses qui n’agissent pas dans le sens de vos passions, vos valeurs, …. Ce qui vous motive vaut beaucoup plus que les opportunités multiples.

Le meilleur investissement d’un développeur, prendre le temps d’apprendre

Vous pensez peut être que certaines personnes possèdent un don « inné » pour les technologies. Pourtant toutes ces personnes qui excellent dans ces choses à travers le monde ne sont ni plus ni moins que des hommes/femmes « normaux/normales ». Pourquoi vous n’y arrivez pas ? La culture de la paresse intellectuelle est choses courante. Demandez-vous si vous avez mis tout en œuvre pour vous en affranchir.

Une somme de chose simples
J’ai récemment eu affaire a des « développeurs web » (vous trouverez cette mention sur de nombreux cv/profil social/blog ) qui avaient du mal à expliquer les comportements de certaines balises html. Dans un précédent billet je rappelais que le langage de balise HTML comportait un peu moins de 140 éléments différent. Ce qui implique qu’à partir de l’age de 7/8 ans, l’on peut tous les apprendre et les connaître par cœur. Il s’agit bien de la base.

Gagner du temps
Certains pensent peut être que prendre 3 jours de leur existence pour apprendre, à travers un tutoriel, les subtilités d’un langage de programmation, c’est long. Pire encore, d’autres n’y ont jamais pensé. Imaginez un instant que vous puissiez en un temps record développer toute application qui vous vient à l’idée. Il n’y a pourtant pas de secret pour y arriver. commencer à fermer toutes les fenêtres de discussion de vos profils sur les réseaux sociaux. Fermez aussi votre client de message en prenant le soin de rédiger une réponse automatique. En voici un exemple : « Je suis en séminaire de formation du xx au xxx (72h). ». Faites-en autant pour votre téléphone portable puis mettez vous au travail. Vous venez ainsi de faire l’un des meilleur investissement de votre vie.

Pourquoi autant de différence
Lorsque vous vous rendez sur une place de marché de freelance (travailleurs indépendants) vous pouvez être très surpris par les différents taux journaliers affichez. Pour un développeur java, vous avez par exemple certains qui se positionnent à 250€/jour d’autre à 400€/jour et d’autre encore qui tournent autour de 800€/jour. J’ai un conseil, si vous souhaitez recruter l’un d’entre eux , opter pour celui à 800€/jour en validant bien sûr ses références. Si votre budget ne vous le permet pas, optez pour celui à 400€/jour. Et si 400€ c’est encore élevé pour vous, alors continuez à rechercher des fonds et revenez. Autant de différence parce qu’un profil à 800€/jour travaille sans « coaching » et avance 3 à 4 fois plus vite que les autres avec une qualité presque irréprochable et surtout une documentation de son travail. En réalité, vous sortez gagnant.

La fin du chômage en Afrique : Se faire embaucher par soit même dans les technologies

En Afrique (francophone), avec un diplôme (technique) universitaire dans les technologies, vous pouvez espérer avoir un salaire de 150 000frcfa à 400 000frcfa (approximation) selon l’entreprise, votre savoir-faire et les besoins du marché. Pourtant rien ne vous garantie que vous allez faire partie de ces « privilégiés » qui trouvent un travail à la fin d’une formation. « Privilégiés » ? Finalement pas, quand on sait qu’ils passeront la majeure partie de temps à « recevoir des instructions » et souvent des ordres.

Et bien si vous ne faites pas partie de ce groupe, et mieux si vous le refouler, vous avez la meilleure opportunité. Celle qui vous permet de vous embaucher vous même. Cette opportunité qui vous permettra sûrement (l’engagement et la discipline que vous vous infligerez restent les seuls éléments déterminant) d’avoir des revenus 2, 5, 10 fois supérieurs à ceux mentionnés ci-dessus. L’argent reste une motivation, et il faut qu’il le reste. Par contre, l’argent ne doit pas rester la seule motivation. Imaginez que vous arrivez à vous soustraire des ces « instructions ». Imaginez que nous ne soyez jamais au chômage. De nos jours, Toute personne ayant une certaine connaissance des technologies en Afrique, possède une richesse et de la matière à s’embaucher tant les problèmes à résoudre sur ce continent sont nombreux.

Tout dépend de vous. Vous avez le choix. Vous pouvez décider d’attendre (dans l’incertitude et peut-être pendant de longs mois/années) d’avoir « la chance » de vous faire donner des ordres. Sinon dès maintenant vous pouvez commencer à construire ce qui vous permettra de vous affranchir de ces ordres, de pas mal de stress et par la même occasion vous générera des revenus considérables.

Tout le monde ne peut pas être entrepreneur (dans les technologies). Mais pour le savoir, il faut avoir essayé. Commencez maintenant. Embauchez-vous dès aujourd’hui et sortez du chômage.

La Twitter Curating App ou comment filtrer efficacement sur twitter

J’ai récemment pensé qu’ une application qui ferrait automatiquement du filtrage et de la modération sur twitter aurait beaucoup de succès. Imaginons que l’on détecte que l’1 de nos followers est peu courtois. Imaginons que l’on puisse en un seul clique faire un post « A » qui identifie ce post « B » (peu courtois) et son auteur afin que les autres followers puissent le bloquer/unfollow/… en cliquant sur ce post « A ». Développeurs, go !! Imaginons ensuite que cette application soit lancé sous android et iOS (iPhone/iPad). A suivre !

Les Z-men, entrepreneurs du transport à Lomé

Lomé, la capitale du Togo comme quelques unes des capitales africaines, possède une catégorie d’entrepreneurs qui m’ont impressionnés : « les Z-men ».

Un Z-man est un conducteur de taxi. Ces taxis sont en fait des motos capables de vous conduire d’un bout à l’autre de la ville. Éventuellement vous pouvez les louer pour un déplacement dans les villes proches. Comme tout les taxis, les tarifs sont fonction de la distance. L’avantage avec eux c’est que vous avez très peu de chance d’être coincé dans des bouchons. Ces experts d’engins motorisés, sillonne la ville en empruntant au besoin des pistes insoupçonnées, allant de quartier en quartier et engageant des discussions amicales avec leurs clients.

Ainsi, dès mes première phrases, ils se rendent compte que je ne suis pas du coin et donc n’hésitent pas à faire le guide durant les trajets. J’ai beaucoup apprécié cette disponibilité et cet envie de faire découvrir leur capitale.Lorsqu’ils font une pose, ils étendent leur dos sur les sièges de leurs engins, l’un des bras pendant et casquette couvrant le visage. C’est le temps d’une sieste avant de se remettre en selle.

Pour certains, ils ont investi leurs économies dans l’achat de cet engin dans lequel ils nourrissent beaucoup d’espoir pour l’amélioration de leurs conditions de vie. Lorsque les affaires marchent, un Z-man peu s’offrir une moto supplémentaire et employer une personne pour la conduire. C’est ainsi que certains possèdent des parcs à motos et abandonnent leur casquette d’agent du terrain pour revêtir celle de l’entrepreneur qui fait les comptes et réfléchi à de nouveaux investissements.

Metier : développeur d’application, vie de rêve ?

Ceci est le premier d’une série d’article sur les métiers de l’internet et du mobile.
La réponse à cette question serait un grand OUI ! surement parce que je suis développeur d’application et que j’aime mon métier. Il ne s’agit pas de l’aspect technique du métier. Bien au contraire il s’agit de cette possibilité d’apprendre et de connaitre le métier du client.

En effet mettre en place un système qui permet à un client de faire son travail via un ordinateur (et l’internet pour certains) nécessite de bien comprendre le métier de ce dernier. Pendant toute la durée de la collaboration, le développeur pose de nombreuses questions et organise les réponses en données et en procédures grâce à des documents de « spécifications ». Ce sont des documents dans lesquels le développeur retranscrit ce qu’il a compris du cahier des charges du client. Il s’y trouve aussi l’ensemble des enchainements que vont pouvoir effectuer chacune des parties atomiques de son système. Ces enchainements reflètent les actions que réalise le client dans le monde physique pour l’accomplissement d’une tâche.

Pour illustrer, prenons l’exemple de certaines choses que j’ai eu à réaliser dans une banque de la place : les calculettes pour crédit à la consommation. Il s’agit de simulateurs que vous pouvez trouver de nos jours sur les pages d’accueil de banques ou d’organismes de crédit tel que cofidis. Vous n’avez qu’à y rentrer certaines informations personnelles et en quelques cliques vous savez si oui ou non vous avez droit à un crédit et si oui jusqu’à combien vous pouvez prétendre. Et tout ceci en moins de 10mn (bien moins selon votre capacité à utiliser le clavier). Ces calculettes à interface simple d’utilisation, sont en fait des applications (ensembles de programmes informatiques) qui peuvent nécessiter plusieurs mois de travail avant d’être opérationnelles. Pour les mêmes données en entrée, elles retournent toujours le même résultat. Ce résultat s’obtient en effectuant des opération telles que :

  • La vérification du taux d’endettement actuel et calcul du même taux en cas d’acceptation
  • La vérification de la capacité à rembourser un crédit au vu des revenus
  • La vérification d’antécédants judiciaires suite à des défauts de remboursement de prêts précédents.
  • …….

Vous pouvez vous rendre compte que la liste ci-dessous énumère des actions spécifiques au domaine bancaire. il n’y a rien de technologique dans l’histoire. En sommes le développeur automatise les actions de l’agent de banque en s’appuyant sur des données fournies par des systèmes tiers s’ils existes déjà. Sinon soit lui même les crée soit un autre développeur s’en chargera. Sans donc avoir effectué une formation dans le domaine de la banque, on se retrouve à connaitre le domaine du crédit à la consommation.

Personnellement, grâce à des missions de développeur, j’ai pu apprendre des choses telles que :

  • le e-commerce et la monétisation d’applications mobiles,
  • le marketing en ligne,
  • le SEO (Search Engine Optimisation)
  • le crédit à la consommation,
  • l’affacturage,
  • la gestion de projet,
  • L’analyse technique boursière
  • …..

Cela ne fait pas du développeur un expert dans chacun des métiers pour lesquels il a travaillé. Pour quelques un de ces métiers, et suivant le temps qu’il y aura passé il peut s’en sortir avec un excellent niveau. D’ailleurs de nos jours, de nombreux développeurs effectuent des reconversion dans des métiers pour lesquels ils ont développer des outils.

La cerise sur le gâteau c’est que bien souvent les développeurs travaillent en équipe et on est donc bien loin du cliché « informaticien solitaire devant perdu dans son écran avec sa pizza et son soda ». On aurais pu aborder d’autres aspect sympa de ce métier mais j’espère que cette illustration vous verra penser que « c’est pas si mal que ça d’être un développeur ».

Pour le prochain métier si vous avez une préférence n’hésitez pas à le faire savoir.

Having done some student job can be helpfullBénévolat et jobs d’été préparent à la vie professionnelle

N’avoir jamais travaillé avant l’obtention d’un diplome d’études surpérieurs peut être un véritable handicap sur le marché du travail actuel. Peu importe l’activité, il est très important pour un recruteur de savoir que vous êtes capable de « TRAVAILLER ». Tant au niveau de l’intégration dans une équipe qu’au niveau des aptitudes professionnelles. En repensant à mes différents job étudiants j’en viens à la conclusion qu’ils ont tous été formateur. En voici quelques uns et leurs avantages.

  • Responsable du « Club Amis du Canada » dans mon lycée : avec les autres bénévols, nous avons pu entretenir des relations étroite avec l’ambassade du Canada en Côte d’ivoire jusqu’a l’obtention de plusieurs dons pour notre bibliothèque. Avantage : j’y ai appris à mener un projet bénévol.
  • Formateur bénévol en bureautique : pendant deux année à mis temps j’ai pu apprendre à des personnes de tout age l’utilisation des logiciels de bureautique et la création de page web. Avantage : developpement des capacité pédagogiques. Une très bonne maitrise du clavier et des outils bureautique. J’utilise par exemple Office Présentation (l’équivalent de Microsoft PowerPoint) pour réaliser des maquettes de site web en lieu et place des outils tels que Balsamiq Mockups . Pour un premier boulot de developpeur, ça peu aussi être un avantage de mentionner que vous avez une vitesse au clavier suppérieure à la moyenne.
  • Travailleur saisonnier dans les champs de muget de melon : Avec les copains nous nous sommes rendus plusieurs fois dans la région de Nantes pour la récolte de muguet pendant le mois d’Avril. Certains étés nous avons aussi travailler dans les champs de melon de la région de Poitiers. Avantage : humilité
  • Animateur de séjours pour enfants et adolescents atteint d’autisme : pendant 1 mois et avec plusieurs autres animateurs, nous avons veillé sur des enfants en difficulté (hyperactivité, insomnie, dédoublement de personalité, tendance à se faire mal, …). Avantage : c’est surement la plus grande expérience humaine que j’ai pu vivre. J’y ai appris l’existance de toutes ses tards, la souffrance quotidienne des parents, et surtout l’amour que ces enfants étaient capable de donner. Cette expérience a aussi mis nos nerfs à l’épreuve.

Chacun des enseignements que l’on peut tirer de ces expériences joue un grand rôle dans l’évolution professionnelle et sociale d’un individu. il ne faut donc pas rater une occasion de prendre un job étudiant lorsque l’emploi du temps le permet.