Restez dans le jeu car l’industrie du web et de l’internet mobile en Afrique n’est qu’à ses débuts

Sur google+ (encerclez-moi dans l’un de vos cercles concernant l’Afrique ou les technologies dans ce continent en cliquant ici) j’ai récemment fais un post sur leJpehouman.com : restez dans le jeux fait que de nos jours, créer un site web grand publique est relativement à la portée de tout africain. Et ce, sans réel investissement.

Dans cette même publication je soulignais que très peu (beaucoup moins que dans les autres industries) de personnes restaient encore dans la course après 1 mois, 1 an ou 3 ans d’activité.

Pourtant c’est dans cette industrie qu’il faut « se maintenir » plus que jamais malgré la faible affluence sur votre site web ou un service mobile que vous vennez de lancer. C’est seulement à ce prix là que l’on peut espérer en tirer des bénéfices.

Je vois ici et là des blogueurs qui abandonnent alors qu’au fond il n’ont presque pas de concurrent. Idem pour les sites grand publique. Bien souvent les initiateurs ne poussent pas assez loin en acceptant d’apprendre et de maîtriser les concepts marketing liés au web ou au mobile.

La seule école ou l’on peut mieux apprendre ces choses, c’est le terrain. C’est à dire en s’inspirant de ceux qui on déjà réussi et qui prennent le temps d’expliquer comment y arriver. Les tutoriaux, les webcast, les blogs spécialisés sont nombreux et gratuits. Alors pourquoi ne pas en profiter ? Le seul effort consiste à lire. Toujours lire, écouter et reproduire jusqu’à l’acquisition du savoir-faire nécessaire.

Le plus important étant de toujours mieux faire tout en écoutant ses utilisateurs. Mieux faire c’est :
  • produire plus de contenu pour par exemple un portail d’information;
  • Créer des liens encore plus pertinents entre vos contenus;
  • améliorer la qualité des publications tout en soignant le design et l’ergonomie;

[Nouveau] Dans ce billet par exemple les balises « Nouveau » encadrées de crochets, indiquent des passages que j’ai rajouté plusieurs mois après la publication de l’article original. C’est le cas de ce paragraphe que vous êtes en train de lire.[/Nouveau].

Et écouter ses utilisateurs, c’est réagir en fonction de leurs comportements. Si ces derniers lisent plus les articles (dans le cas d’un portail d’information par exemple) d’une catégorie précise, il faudrait alors leur en fournir encore plus et créer la conversation autour de cette catégorie.

L’industrie du web/internet/TIC étant très jeune en Afrique, il est donc normal que pour tous il faille du temps (Abidjan.net, premier site ivoirien, a mis au moins 4 ans avant de commencer à connaître ce succès d’échelle) avant de rencontrer le succès. Mais en attendant, vous gagnerez à améliorer sans cesse le service que vous fournissez pour rester dans le jeu.

N’attendez pas d’avoir de gros moyens pour commencer. Osez, et grandissez avec cette industrie. Sa maturité sera la votre. En commençant maintenant, vous apprendrez plus sur ce vaste marché naissant. Et si votre site ne rencontre pas le succès escompté, vous ferrez sûrement partie des experts qui parleront de cette technologie dans des conférences à forte valeur ajoutée. Ce qui est aussi une manière d’être dans le jeu.