Le commerce electronique en Afrique 1/3

Dans un tel environnement,

  • pourquoi resterait-on chez soit pour acheter alors que l’on prend du plaisir à converser avec les commerçants dans les boutiques ou dans le marché du quartier ?
  • pourquoi l’on se séparerait de ses billets de banques pour les remplacer par de petites cartes semblables aux cartes téléphoniques ?
  • pourquoi l’on achèterait au prix fixe alors que tout se négocie ?
  • pourquoi l’on attendrait que quelqu’un nous apporte ce que l’on a acheté alors que c’est un plaisir de ce déplacer ?
  • ….

La liste est longue. Le commerce électronique en Afrique semble ne pas être prêt à décoller lorsque l’on considère toutes ces questions. Mais avons-nous tout essayé ?