Ce qui nous (dé)motive lorsque l’on tient un blog

Commençons par la partie sombre de ce billet. Lorsque vous décidez de tenir un blog, vous avez de fortes chances d’échouer avant la fin des trois premiers mois. Il n’est pas aisé d’écrire et surtout d’écrire des choses qui intéressent les autres. La vie professionnelle et les contraintes personnelles (famille, emploi du temps, …) sont souvent les premières causes d’un relâchement. Dans ce même registre, on peut aussi noter les pressions et rythmes inutiles que nous nous imposons. Certains commencent en se disant par exemple qu’il écriront au moins un billet tous les jours à telle ou telle heure. Ce qui n’est pas vraiment nécessaire car il faut un minimum d’inspiration pour écrire. Et quand on ne l’a pas il faut avoir un moyen de s’en procurer.

En 2005, lorsque j’étais dans ma dernière année d’étude j’avais crée un site personnel (pour présenter ce que je fait) et des pages de profil sur des sites traitant de sujets techniques liés aux développement d’applications web. Depuis, j’ai essayé de tenir plusieurs blogs (souvent en collaboration avec d’autres personnes). Mais il n’y a que depuis ce blog (que vous lisez en ce moment) que j’ai pu trouver le rythme, la motivation, l’envie de publier malgré le manque d’inspiration.

Cet article que vous lisez en ce moment vient du fait que je n’avais pas de sujet défini mais j’avais envie de voir un nouveau billet sur ce blog. Et donc, quoi de plus normal que de parler de ce qui empêche d’écrire ou de ce qui motive. Résultat, je me retrouve à rechercher sur le web des éléments pouvant m’aider à garnir ce billet. C’est ainsi que j’ai pu trouver une liste de 7 points écrite par Jamie Wallace de « Live to Write – Write to Live« . Cette liste a pour but d’aider à cultiver de réelles habitudes pour tenir un blog :

  1. Trouver le temps d’écrire, sinon créer ce temps,
  2. Avoir un objectif final,
  3. Éviter les « je devrait … »,
  4. Commencer petit. Par exemple avec des billets de quelques dizaines de mot à une rythme raisonnable. ou de gros billets assez espacés dans le temps,
  5. Rester cohérent,
  6. Mesurer ses progrès et s’en féliciter,
  7. Prendre du plaisir.

Si vous êtes en manque d’inspiration pour votre prochain article, vous pouvez tout simplement compléter la liste ci-dessus avec deux ou trois phrases par point. Pour ma part je dirai : « parler de ce que l’on aime » car il y a toujours des personnes qui aiment la même chose et c’est donc un excellent moyen pour se faire de bons contacts.

  • http://twitter.com/toussine Wilfried AKAKPO

    Ceci est d’autant plus vrai que 3 des 7 blogs de ta Blogroll ne sont plus en ligne, le dernier billet d’un blog date d’octobre 2010, et les deux autres ont de gros écarts entre deux posts sur ces blogs.
    Pas du tout facile de tenir un blog surtout quand on veut partager des choses interessantes !